06 December 2007

farewell bonne-maman/bonne-mimi

j'ai peur d'oublier
ce dernier baiser déposé si doucement sur tes joues creusées

il n'y aura plus
ce sourire qui m'étais destiné quand j'entrais dans ta chambre
ces après-midis silencieux passés à tes côtés
ta main frêle dans la mienne et que j'avais peur de casser

Bon vent!

1 comment:

manue said...

tu n'oublieras pas ce dernier baiser, ni tous ses sourires. C'est maintenant de nouveau Bon-Papa qui lui tient la main...Et c'est cette image qui doit rester.
Je les revois ainsi, à Port-Blanc, ce fameux été...Toute ma tendresse vous accompagne tous.